FR | EN

Actualités

Un mât flottant au musée 24 août 2017 - Conservation

Un mât flottant au musée

Le mât flottant, l'étonnante attraction qui a fait les beaux-jours d'Ouchy plage dans les années 30, a pris place dans la cour du musée...

en savoir +

Plouf! 6 avril 2017 - Documentation

Plouf!

Un nouveau livre pour une nouvelle exposition.

en savoir +

Week-end très spécial en faveur de Reves suisse 4 février 2017 - Evénements

Week-end très spécial en faveur de Reves suisse

Les 4 et 5 février derniers, le Musée du Léman s'est ouvert à la créativité de ses visiteurs!...

en savoir +

Questions fréquentes

Catégorie :

Quel est ce poisson surnommé le requin d'eau douce? Le brochet.

Quel organe ne possède pas la blennie? Une vessie natatoire.

A quelle vitesse tournent les feux en cas d'avis de tempête? A 90 tours par minute.

Dans quelle bande dessinée peut-on retrouver l'illustre Auguste Piccard? Tintin.

Comment s'appelle ce leurre à poisson? Une cuillère.

Quel est le nom de l'avion solaire? Le Solar Impulse.

Qu'est-ce-qu'une pomme de touline? Un cordage avec à l'extrémité un noeud en forme de boule.

Quel est le 2ème nom souvent utilisé pour nommer le Lac Léman? Le Lac de Genève.

Qu'est-ce que le SISL? La Société Internationale de Sauvetage du Léman.

Que signifie CGN? La Compagnie Générale de Navigation.

Citer trois îles sur le Lac Léman? Ile de la Harpe, Rolle. L'île de Salagnon, Clarens. L'île de Peilz, Villeneuve.

Comment s'appelle le bateau qui a réussi à faire le tour du monde avec l'énergie solaire? Le PlanetSolar.

Que peut-on faire pour diminuer les micropolluants originaires des ménages? Utiliser des produits naturels.

Dans quelle ville se trouve le Musée du léman? Nyon.

Quel genre de sous-marin a plongé le plus profondément sous le niveau de la mer? Le bathyscaphe.

Quel est le nom de la figure indiquant les points cardinaux? La rose des vents

 

 

 

 

 

Documentation

(Photo à venir)

 

Indice : C’est un appareil de mesure
 
Réponse :
 
C’est un limnigraphe
Cet équipement permet de mesurer les hauteurs d’eau en un point donné dans un cours d’eau ou sur un lac. La hauteur est généralement exprimée en mètre ou en centimètre.
 
Ce modèle a été développé par François-Alphonse Forel, créateur de la limnologie la science des lacs, qu’il a conçu pour mettre en évidence le phénomène des seiches de lac.
 
Les seiches de lac sont de brusques déplacements d’eau. Contrairement aux marées liées à l’attraction lunaire, les seiches sont des phénomènes locaux,dus à de brusques variations locales de la pression atmosphérique ou à des coups de vent très violents. Leurs amplitudes peuvent aller jusqu’à 40 cm surtout dans le Petit-Lac.
 

 

(Image de l’appareil à venir)
Indice: La plupart des bateaux de pêche en sont équipés
 
Réponse:
Il s'agit d'un échosondeur
L'échosondeur, ou sondeur bathymétrique, est un appareil servant à mesurer la profondeur mais aussi la nature du fond, vaseux ou rocheux.
 
L'appareil est composé d'un boîtier électronique et d'un écran reliés à une sonde qui doit être placée dans l'eau. La sonde émet des ondes qui se réfléchissent sur les objets qu'elles rencontrent. Il suffit d'analyser le temps qu'elles mettent à revenir ainsi que leur intensité pour déterminer la taille et la densité de l'objet.
L'interprétation des échos indique la nature du fond. Un fond vaseux absorbe les ondes émises par l'échosondeur et n'en renvoie qu'une faible partie. Une fine ligne grise apparaît sur l'écran. Inversement, un fond rocheux renvoie un fort écho qui se matérialise à l'écran par une ligne épaisse.
Les sondeurs acoustiques les plus modernes sont des sondeurs multifaisceaux qui permettent en un seul passage de décrire la bathymétrie d'une bande pouvant atteindre une vingtaine de kilomètres de largeur.
On peut ainsi établir la cartographie des fonds du Léman.
 
L'échosondeur est aussi utilisé par les pêcheurs et permet de savoir à quelle profondeur se trouvent les poissons et d'en estimer leur taille.
 
Le lidar, appareil à détection laser aéroporté, tend à remplacer par sa précision l'échosondeur. Les cartes bathymétriquespeuvent être modélisées en 3D et offrent une meilleure visualisation des profondeurs.

 

(image du lac gelé fin 19ème à venir)
  
Indice : Les poissons peuvent y vivre toute l’année…
 
Réponse : 4°C.
 
Dans les couches profondes du Léman, dès 20 mètres de profondeur, la température reste constante toute l'année, aux environs de 4 ˚C.
En hiver, la température de l'eau sur toute l'épaisseur du Léman est relativement homogène. En été par contre, seule la couche supérieure se réchauffe sous l'action du soleil. Passé une certaine profondeur, on tombe brusquement à nouveau dans les couches froides. Cette zone de brusque transition de température porte le nom de thermocline. Elle se situe généralement aux alentours de 20 m de profondeur.
 
Pour l'heure le lac est encore chaud, mais au retour de l'hiver, la thermocline disparaitra et le lac sera à nouveau uniformément froid.
N'oublions pas toutefois que d'après la classification des lacs de F.A.-Forel, le Léman est considéré comme un lac tropical puisque sa température est toujours supérieure à 4 ˚C ! (Aujourd'hui, on parle de lacs monomictiques chauds)
 
 

Si on se tient strictement au volume d'eau contenu dans le lac sans compter l'alimentation par les affluents, le lac contient 89 milliards de mètres cube d'eau.

En partant du principe que la population suisse consomme pour ses besoins vitaux 20 litres par personne par jour, et qu'il y a 7870100 habitants (OFS, 2010), cela représente une consommation journalière de 157402000 litres.

Le Léman permettrait donc d'alimenter la population suisse pendant 565 jours!

Histoire

 

Indice : Il a été réalisé par un des « Formule 1 » du lac
 
Réponse :
 
4h53’19’’ par le catamaran D35 Julius Baer, le 18 octobre 2007.
Le record du Ruban bleu sur le Léman constitue en une course contre la montre sur le trajet Genève – Le Bouveret – Genève. Il a été pendant longtemps lié à la course du Bol d’Or. Depuis 2007, ce trophée a été complètement revu pour s’ouvrir à un plus grand nombre de tentatives qui peuvent désormais se tenter pendant la période déterminée par l’horaire d’été.
 
A l’origine, le principe du Ruban bleu avait été inventé par les grandes compagnies de navigation transatlantiques au XIXe siècle, en raison des opportunités de publicité qui était offerte au navire le plus rapide. Cette compétition est elle-même issue des compétitions équestres.
 
Ce record se décline maintenant en diverses formules, le ruban violet, équivalent au ruban bleu, mais pour les voiliers monocoques, le record de l’heure et le record du kilomètre.


 

 

Indice : Elle est basée à Genève
 
Réponse : Le repère « Pierre du Niton » fait office d’origine de tous les repères altimétriques en Suisse. Il sert pour tous les travaux topographiques et cartographiques en Suisse.
 
Les pierres du Niton sont deux blocs erratiques fichés dans le lac, près du Jardin anglais à Genève.
 
En 1820, l’ingénieur Pierre-Henri Dufour constate la grande stabilité de ces pierres. Il s’en sert pour fixer le niveau moyen du lac, puis l’utilise pour établir la première carte topographique au 100’000.
 
Son altitude initiale, fixée à 376,86 m au dessus du niveau de la mer a été déduite au 19e siècle de l’altitude du Chasseral, lui-même établit selon le marégraphe du port de Marseille, de faible précision. Une nouvelle série de mesures a été réalisée au début du XXe siècle. L’altitude de référence établie en 1902 à 373,6 m au dessus du niveau de la mer reste en vigueur pour tout le nivellement fédéral, la mensuration nationale et tous les travaux de mensuration effectués en Suisse.
 

Le tracé de la frontière est calculé par une courbe polygonale de 7 segments suivant le milieu géographique du Léman.

Un traité daté du 30 octobre 1564, conclu entre la Savoie et la France, indique que la ligne de démarcation passe par le milieu géographique du Léman. Par contre, aucune stipulation n'étend cette définition à la frontière franco-genevoise et franco-vaudoise, sans parler des frontières inter-cantonales genevoises, valaisannes et vaudoises, ce qui se traduit par des conflits potentiels, notamment entre pêcheurs.
En 1913, un document confidentiel du gouvernement suisse exige des cantons riverains du Léman de préciser les limites d'Etat. Cette question ne se réglera qu'en 1950 en définissant la frontière par une courbe polygonale de 7 segments suivant le milieu géographique du lac.
Cependant, le traité correspondant n'est entré en vigueur que le 10 septembre 1957.
Aucun élément (bouée) ne vient matérialiser le tracé précis de cette frontière aquatique. Frontière qui a d'ailleurs souvent été franchie clandestinement lors des guerres par les contrebandiers de tous poils.
 

Aquarium

Nous n'avons pas de plancton en culture au Musée du Léman. Lorsque nous en avons besoin, nous le récoltons à l'aide de filets spécifiques mais cela prend beaucoup de temps pour une quantité négligeable, surtout en dehors de la saison estivale et en rapport au besoin alimentaire des poissons.

Sinon et pour en avoir conservé en aquarium, les jeunes ombres acceptent les artémias nouvellement éclos et les adultes se contentent d'artémias et de mysis congelés, faciles à se procurer dans les commerces zoologiques.
 

Navigation de plaisance

Nouvelle exposition permanente!

en savoir +