FR | EN

Actualités

Tra la lac ! 22 juin 2019 - Animations

Tra la lac !

De 10h30 à 17h, des activités parents-enfants pour le bonheur des familles : des visites sonores,  un atelier de...

en savoir +

Minimonstre du Léman 26 mai 2019 - Animations

Minimonstre du Léman

Dimanche 26 mai 2019, de 14h30 à 16h30 Dans le cadre de la Fête de la Nature, consacrée cette année à...

en savoir +

NOUVELLES DATES ! 25 avril 2019 - Animations

NOUVELLES DATES !

Novembre 1883. Une terrible tempête éclate durant votre voyage à bord du bateau à vapeur le Rhône. La...

en savoir +

Photographies de Sarah Carp

Lac sensible

Du 2 juillet au 29 octobre 2015

En dépit de l’océan, le Léman lui manquait.

Installée au Pays de Galles depuis peu, Sarah Carp souffre de l’absence de son lac. Elle réalise qu’il est un repère, un port d’attache, une partie d’elle-même. Arrive alors une invitation inattendue : le Musée du Léman lui propose une carte blanche.

Comment refuser un remède à sa nostalgie ? Voici donc la photographe de retour sur les rives de son enfance. Pas à pas, elle imagine ce qui deviendra Lac Sensible : un voyage poétique au fil de l’eau qui tient à la fois du portrait du lac et de l’autoportrait de l’artiste.

Comme à son habitude, Sarah Carp est à la croisée du reportage et de la mise en scène. Ses modèles sont ses amis, ses parents, elle-même. Les lieux photographiés sont chargés de ses souvenirs. Intime, l’univers de Sarah Carp n’est pourtant pas hermétique. Son talent lui permet d’ouvrir son intimité sans exhibitionnisme. Pour les spectateurs, nul besoin de savoir qui est qui, comprendre qui fait quoi suffit.

Jeudi 2 juillet 18h30 : vernissage en présence de l’artiste, mais aussi du chanteur Marc Aymon et du harpiste sur verre Jean-Claude Welche.
 
Dimanche 5 juillet 14h30 : visite guidée par l’artiste.
 

Mardi 15 septembre 19h : rencontre-débat autour de l’édition d’un livre photographique (en collaboration avec la Galerie Focale). Avec la participation de Pascal Vandenberghe (Président-Directeur Général de Payot), Gabriel de Montmollin (ancien directeur de Labor et Fides) et les photographes Xavier Voirol et François Schaer.