FR | EN

Actualités

FERMETURE EXCEPTIONNELLE 24 avril 2018 - Evénements

FERMETURE EXCEPTIONNELLE

Ce jeudi 26 avril, le Musée du Léman sera exceptionnellement fermé en raison de l'abattage de l'arbre malade...

en savoir +

Pakomuzé 30 mars 2018 - Evénements

Pakomuzé

Le Musée du Léman participe à Pakomuzé, le rendez-vous incontournable des familles pendant les vacances de...

en savoir +

Un vitrail signé Pierre Chiara 21 décembre 2017 - Conservation

Un vitrail signé Pierre Chiara

Le Musée du Léman vient de recevoir en donation un ensemble de vitraux Art Nouveau inscrits à l’inventaire du...

en savoir +

Milieux lacustres

Pour présenter les poissons dans les situations les plus proches de leur espace naturel, l’équipe du Musée du Léman a choisi de regrouper dans les aquariums, les espèces selon leurs milieux

Beine lacustre

La beine littorale est unezone très importante du lac d'un point de vue biologique. Pratiquement toutes les espèces de poissons y séjournent à un stade ou l'autre de leur vie. C'est là que pousse la végétation aquatique, suffisamment de lumière ne parvenant que jusqu'à 8 m de profondeur environ. Toute atteinte à la beine littorale peut compromettre gravement l'équilibre de l'ensemble des populations de poissons à l'échelle du lac tout entier.

Embouchure d’une rivière

L'embouchure d'une rivière est un milieu privilégié puisqu'on y trouve à la fois des espèces typiques des cours d'eau et des lacs. Ces eaux contiennent des micro-organismes provenant de ces 2 milieux et sont donc très riches en nourriture. Plusieurs espèces de poissons migrent du lac dans les rivières et se rassemblent donc à un moment ou l'autre de l'année près des embouchures.

Grands fonds

Les grands fonds sont généralement pauvres en espèces de poissons. Pratiquement aucune lumière du jour ne parvient au delà de 50 m de profondeur. On y trouve généralement que des lottes, et des ombles chevaliers en hiver sur leur site de frai, "les omblières". Ces sites sont rares sur le Léman et font donc l'objet de plusieurs mesures de protection.

Marais

Les marais sont des milieux d'eau calme, relativement chauds et faiblement oxygénés. La végétation aquatique y est abondante. C'est la zone de prédilection pour certaines espèces de cyprinidés et pour quelques grands prédateurs.

Canaux

De nombreux canaux ont été construits pour drainer les plaines alluviales comme la plaine du Rhône ou de l'Orbe. Pour autant que la qualité de l'eau soit suffisante, certains de ces canaux présentent une faune piscicole diversifiée.






Poisson de l'année 2018

Poisson de l’année 2018 - L'anguille

Elle fascine, elle dégoûte et elle est mystérieuse : l’anguille. Avec ce choix du « Poisson de l’année 2018 », la Fédération Suisse de Pêche FSP veut secouer l’opinion. Ce poisson est plus ancien que les êtres humains, mais il est menacé d’extinction. L’anguille ne sera sauvée que si on libère ses anciennes voies de migration et qu’on protège ses populations.

 

http://www.sfv-fsp.ch/fr/accueil/news.html?load=710

Alerte aux micropolluants

Pesticides, biocides, détergents, médicaments et autres substances chimiques dans l'environnement.

Ce livre nous met en alerte sur cette contamination chimique complexe, aux répercussions planétaires, et avec maintes retombées dans notre vie quotidienne.

Chèvre, Nathalie; Erkman, Suren, Alerte aux micropolluants, Coll. Le Savoir suisse, Presse polytechniques et universitaires romandes, Lausanne, 2011.